Archives mensuelles : avril 2017

Au revoir, Gérard !

Gérard et Geneviève Sept 2012
Gérard et Geneviève Sept 2012

Gérard, ton adhésion au Club Géologique s’est faite par le biais de l’Association Philatélique fréquentée par un de nos membres. Tu as souhaité venir dans notre club et,  ton adhésion acceptée, tu nous as tout de suite rejoint et utilisé toutes les possibilités qui s’offraient à toi : sorties sur le terrain, utilisation du matériel de l’atelier pour scier et polir, la bibliothèque…plus les conseils. 

De simple adhérent, tu es devenu rapidement l’ami apprécié de tous. Nous nous souvenons de ta gourmandise en présence d’un nouveau « caillou », nous nous nous souvenons de ta vivacité d’esprit et de tes bons mots.

Tous les mardis, cela était devenu un rite, on se retrouvait entre amis pour le plaisir d’être ensemble ; on parlait de tout, on parlait de rien et parfois de Géologie et de Paléontologie. Malheureusement Gérard, tu nous a quittés beaucoup trop tôt, tu avais encore beaucoup de travail avec tes cailloux et notamment ton bloc de Bélemnites ramené d’une dernière sortie en Normandie.

Tous tes amis du club vont te regretter ; nous ne t’oublierons pas. Au revoir, Gérard !

Texte de Michel lu, samedi 29 avril, lors des obsèques de Gérard Coutris, membre de notre club. 

Coupe d’un entérolithe de cheval

Entérolithe de cheval
Entérolithe de cheval

Le Club a été contacté par Emilie, étudiante en dernière année à l’école Vétérinaire de Maisons Alfort, qui pour les besoins de sa thèse sur les entérolithes de cheval, souhaitait obtenir une ‘galette’ de l’entérolithe prélévé par autopsie sur son cheval Kerlavie. Elle avait réussi à trouvé une association pour couper en 2 la pièce d’origine mais avait besoin d’une coupe supplémentaire pour faire effectuer dans un laboratoire spécialisé une analyse de la composition chimique de l’entérolithe.

Mais qu’est-ce donc que les entérolithes ? Ce sont des calculs intestinaux qui se forment principalement chez les chevaux qui vivent dans des régions arides comme le Texas, la Californie, l’Afrique sub-saharienne… Ces formations sont principalement dues à l’alimentation dont la luzerne, qui est très riche en protéines, calcium et magnésium. Ces excès de minéraux et de protéines sont responsables de la précipitation de la pierre dans le colon. L’entérolithe grossit pendant plusieurs années jusqu’à obstruer l’intestin, ce qui conduit généralement à la mort de l’animal. Le seul traitement possible est le retrait de la pierre chirurgicalement. Après ces explications données par Emilie et l’historique particulier de cette pièce, pour le moins inhabituelle dans les locaux de l’atelier, Michel s’est retroussé les manches et a magistralement découpé une galette de 5mm d’épaisseur.

Nous avons reçu ce message d’Emilie « je voulais profiter de ce mail pour remercier encore une fois toute l’équipe pour l’accueil que vous m’avez consacré et pour le travail que vous avez réalisé ». 

Souhaitons bonne chance à Emilie pour la soutenance de sa thèse* que nous lirons avec intérêt.

Le reportage en photos de l’opération: 

 

*Emilie a soutenu sa thèse intitulée « Les Facteurs de Risque de Entérolithes chez les Chevaux au Sénégal » le 24 octobre 2017. 

Les Muricidae

172-001 Typhis tubifer
172-001 Typhis tubifer

Bonjour à tous,

Sans trop entrer dans les détails, je vous propose une approche de ces très belles et très diversifiées coquilles que sont les Muricidae présents dans nos recherches à Grignon.

A 6 exceptions près tous les Muricidae lutétiens sont représentés.

Je pense qu’il est préférable quand on veut se pencher sur une famille d’avoir une idée préalable de ce dont on veut discuter.

Inventaire des espèces signalées et trouvées sur le site, en suivant la numérotation Cossmannienne suivi de quelques photos (Quand l’exemplaire ne vient pas de Grignon pour des raisons « esthétiques » ou pas de photo dispo, cela est précisé).

Lire la suite de l’article de Daniel

Fumée blanche!

fumée
 
 
Lors de la réunion de ce mardi 4 Avril, le Conseil d’Administration (voir CR) a complété la composition de son bureau en élisant Yann Deffontaine au poste de Président.
 
Le mot du Président

Quel beau club que le club de géologie de La Poste et France Télécom d’Ile de France !

Que de passion, de science et de connaissances chez ses adhérents !

Un club qui a eu l’intelligence de s’ouvrir au monde associatif et universitaire, et qui accueille en son sein des passionnés de tous horizons, de toutes origines et de toutes qualifications.
Tous réunis par des passions communes, tous prêts a partager des connaissances et de l’énergie, pour le plaisir d’apprendre et de communiquer sa passion.
Ce club est un bien bel endroit pour faire de la géologie, de la paléontologie et de la préhistoire avec :
  • son atelier de géologie parisien
  • son local à Grignon et sa collection de fossiles lutétiens (plus de 600 références) –   ses expositions permanentes de géologie, de paléontologie et de préhistoire de Paris et de Grignon
  • son engagement dans la préservation et la protection du célèbre site paléontologique de Grignon 
  • son site internet constamment enrichi et mis à jour
  • ses sorties, ses animations, ses journées portes ouvertes, ses publications et communications, etc.
Au fil du temps passé avec vous, j’ai mesuré à quel point la science, la passion et la volonté de transmettre sont immenses chez vous.
Ici c’est un professeur de gymnastique en retraite qui devise librement avec un universitaire de sa compréhension des strates sédimentaires d’un site paléontologique.
Là c’est un artisan qui réalise seul une magnifique compilation des fossiles marins tertiaires, sans aucun équivalent publié.
Ici encore c’est un ouvrier retraité qui anime pendant des années un atelier de polissage-découpe, ou encore un télé-communicant, bricoleur de génie, qui sécurise sans cesse les machines de l’atelier, etc., etc., etc.
C’est aussi un Président de Club qui, durant 40 ans, n’a eu de cesse de mettre ses talents, son charisme et son énergie au service du développement du club. L’atelier de Géologie et la préservation du site de Grignon doivent beaucoup à son inlassable volonté. En succédant à Claude Hy, je monte sur les épaules d’un géant.
La liste serait longue des talents de nos membres mis au service du club et de ses adhérents, pour le plaisir de faire de la science, d’apprendre et de transmettre.
Je suis heureux de joindre mon énergie à la vôtre pour faire avec vous de la géologie, de la paléontologie et de la préhistoire.
Années après années, j’ai été toujours plus épaté par votre belle volonté d’apprendre et de transmettre, et par vos talents multiples, mis spontanément et bénévolement au service de tous.
Pour cette raison, prendre aujourd’hui la présidence du club est une joie, et c’est aussi une fierté de représenter une telle collection de personnalités si admirables. Yann deffontaine