Une plage tropicale dans le Bassin de Paris, la falunière de Grignon.

Exposition Palais de la Découverte 1995
Les expositions successives présentées par notre section Île de France du Club Géologique des PTT ont été entièrement consacrées au site mondialement connu de la falunière de Grignon pour laquelle notre association a reçu l’autorisation exceptionnelle d’accès accordée par l’Institut National d’Agronomie de Paris-Grignon.

• du 17 au 21 Octobre 1994 au Siège de La Poste

Exposition réalisée au Siège de La Poste, Quai du Point du Jour à Boulogne-Billancourt, inaugurée par le Président de La Poste André DARRIGRAND, en présence de Messieurs THEVENET Directeur du Centre de Gestion des Activités Sociales d’De de France, DESLANDES Directeur du GIF Social, ROUCAN, Responsable du Département des Sciences de la Terre du Palais de la Découverte.

• du 24 Octobre au 4 Novembre 1994 au Siège de France Telecom

Exposition réalisée au Siège de France Telecom, Place d’Alleray à Paris.

• du 2 novembre 1994 au 17 février 1995 au Palais de la Découverte.

Exposition à nouveau dans le site prestigieux du Palais de la Découverte en souvenir de notre toute première manifestation de novembre 1988 à février 1989, pour l’exposition « Une Terre, des Hommes » au cours de laquelle les trois disciplines de notre association (Minéralogie, Préhistoire et Paléontologie) étaient représentées. Rappelons que cette exposition commune avait donné une grande impulsion à nos activités. Elle avait permis de nous faire connaitre et de rencontrer des personnes qui nous seront d’une aide précieuse, telle celle de Monsieur ROUCAN, Directeur des Sciences de la Terre au Palais de la Découverte. Tout comme les scientifiques qui doivent publier pour être reconnus, il est indispensable pour le Club de manifester son dynamisme au travers d’activités tournées vers l’extérieur.

Mais revenons à l’exposition : 25 panneaux jalonnaient l’itinéraire didactique conduisant progressivement le public, de l’échelle des temps au domaine de Grignon. Ils décrivaient l’histoire du Domaine, la falunière il y a un siècle et son aspect actuel. La paléontologie et son évolution évoquaient Cuvier, Lamarck et Darwin. Les mécanismes de fossilisation étaient décrits.

Un tableau stratigraphique général permettait de situer l’Eocène. Il était suivi par une carte générale de cette époque, complétée par un dispositif des transgressions et régressions maritimes qui se sont succédées. Des panneaux étaient dédiés aux aspects de l’Ile de France au Sparnacien, Cuisien, Lutétien inférieur, moyen et supérieur.

Le « zoom » géologique présentait ensuite une carte et une coupe ancienne des environs de Paris et s’achevait par une représentation stratigraphique du site.

Venaient ensuite la description des principales espèces rencontrées dans la falunière : échinodermes, bivalves et gastéropodes.

Enfin un ensemble de 24 vitrines exposait plus de 250 espèces classées de fossiles découverts et identifiés. Leur présentation était illustrée par des agrandissements de photographies réalisés par la section, seule façon de montrer les admirables détails de spécimens dont la taille est souvent réduite. Des documents anciens et récents, aimablement confiés, ou propriété des membres du Club complétaient ces émouvants témoins.

• du 25 mars au 4 juin 1995 au Château de Grignon dans l’enceinte de l’Institut National d’Agronomie de Paris-Grignon.

L’exposition a eu lieu sous les voûtes du Château, centre historique du Domaine de Grignon grâce à l’Institut National d’Agronomie de Paris Grignon qui, par une convention signée en 1988, a bien voulu nous autoriser un chantier de fouilles scientifiques dans le site de la falunière. Le vernissage, présidé par Monsieur Paul VIALLE, Directeur de l’INA PG, s’est déroulée devant une nombreuse assistance.

En résumé, ces différentes expositions ont été le cœur de nos activités durant l’année écoulée. Sans compter la part personnelle mise par chacun, et cette part a parfois été lourde,  nécessitant beaucoup d’efforts ou de sacrifices, je ne retiendrai que les aspects positifs de ces opérations : la concrétisation de six années de recherches et de travail en équipe, la justification de la confiance accordée par l’INA-PG, la reconnaissance des scientifiques, mais aussi la motivation à persévérer et à faire encore mieux.