Paléontologie

 

GA 104-18 Architectonica (Nipteraxis) ammonites - photo Claude HY

.

Le hasard m’ayant prescrit d’écrire sur le thème des Coquilles, à peu près comme, au bord de l’eau, il m’eût offert à remarquer un de ces objets charmants, j’ai pris ce motif de merveille : j’ai fait ce que fait un passant qui vient de ramasser à même le sable telle petite coque calcaire, curieusement formée ; qui la regarde et la manie, en admire le tourbillon minéral, et l’ordre des taches, des stries, des épines, qu’il porte ou engendre, dans le mouvement disparu qu’il suggère. J’ai médité mon thème inattendu, je l’ai rapproché des yeux de mon esprit ; je l’ai tourné et retourné dans ma pensée…Je ne savais à peu près rien des mollusques, et j’ai joui de m’illuminer successivement tous les points de mon ignorance.

Paul Valéry – L’homme et la coquille

.

En peu de mot l’écrivain, comme un enfant, découvre ce qui nous attire, nous retient, nous passionne, que ce soit le coquillage actuel mais aussi la trace qu’il a patiemment laissée dans le sol. En effet, dans chaque fossile, on peut trouver de multiples sujets de découverte et d’émerveillement. Comment sont-ils arrivés jusqu’à nous, quelle a été leur vie, si courte soit elle. Comment sont-ils apparus, bien avant l’homme ? Qu’ont-ils vus, comment sont-ils disparus ? Les différents éléments de chaque coquille permettent de les identifier mais leurs formes sont surprenantes, singulières. Leurs spires se déroulent et s’ornent régulièrement de stries, de côtes, de varices, de costules. Leurs formes intriguent. Et que dire des couleurs qui les ornent encore parfois. Regardez une poignée de sédiments à la binoculaire, promenez vous au hasard parmi tant de beautés diverses, admirez le poli délicat des tubercules, l’éclat nacré de certaines coquilles, la variété incroyable des espèces qui ont vécu ensemble à cet endroit. Rêvez !

C’est pourquoi je vous invite à découvrir la paléontologie, à approfondir vos connaissances, à vous passionner pour elle, et, si vous le voulez, à nous rejoindre pour partager cette passion entre amis.

Claude Hy, Président

.

Quelques extraits du livre de Paul Valéry ‘l’Homme et la Coquille’ illustrés par des photos de fossiles de la falunière de Grignon. JD