Les Travaux de Claude

GRIGNON, UNE PASSION

                              Claude à la recherche de la coquille*

Après 26 années et 7 mois passés à la tête de l’Equipe de Grignon, émanation du Club Géologique de La Poste et Orange (ex France Télécom) en Île de France j’ai pensé qu’il était temps de céder la place à mon successeur, en l’occurrence, Yann Deffontaine qui a été élu à la tête de notre Association lors de l’Assemblée Générale de mars 2017.

Je rappelle qu’à l’origine du Club, en 1981, Jacques Géraud étant Président, j’ai commencé par en être le Vice-Président pendant 21 ans puis comme Président pendant 11 ans. J’ai dû également pendant un certain temps, représenter notre association auprès des instances nationales du Club basées à Lyon en Région PACA lors des réunions. Son Président National m’a demandé de le représenter auprès de la CACF (Convention des Activités Culturelles Françaises). La majorité des associations de théâtre, musique,…dépendaient de lui, de même que le Studio Raspail où se déroulaient leurs spectacles. Celui-ci ayant pris la mauvaise habitude de siphonner nos subventions à leur profit (Je crois que nous étions les seuls, avec Objectif Image Paris à participer aux frais à fonds perdus), nous en sommes partis.

Ultérieurement, Jacques m’est témoin  que nous avons été pris violemment à partie par un courageux anonyme lors de l’AG Nationale du Club en 2009.  Aucun président de séance, aucun président de Région n’est intervenu. Dans ces conditions, nous n‘avons plus participé à aucune de ses réunions.

Dire que certains affirment que la vie est un long fleuve tranquille !

 Le document que j’ai rédigé poursuit deux buts : montrer ce qu’il a fallu faire pour, à partir de rien, sans connaissances spéciales, mais beaucoup de bonnes volontés, qui ne m’ont jamais manqué, arriver aux résultats que vous connaissez, et qui me rendent plutôt fier du travail que nous avons accompli.

Il a fallu convaincre les divers dirigeants de La Poste et France Télécom, fournir des dossiers pour espérer recevoir leurs subventions, mais aussi les dirigeants de l’Institut National Agronomique Paris-Grignon, je pense tout spécialement à Messieurs Durey et Mélin qui nous ont toujours soutenus et encouragés et, in fine, Jean-Claude Fischer le Directeur du Muséum National d’Histoire Naturelle de l’époque. 

Le second but, plus personnel, c’était de laisser une documentation visible et documentée de ce qui m’a occupé autant de temps. Laisser aussi une trace pour nos successeurs.

« Ce n’est pas le chemin qui est difficile, c’est la difficulté qui est le chemin », ainsi que je l’affirmais sur nos Bilans d’Activité.

Ils profiteront de notre travail de défricheurs, et j’espère qu’ils le continueront longtemps.

En quelque sorte, ils « entreront dans la carrière quand leurs aînés n’y seront plus ».

J’ai retrouvé des documents dont j’avais perdu la trace et je les ai ordonnés en chapitres. Cela permet à tous, mais aussi à moi de les retrouver plus facilement. J’ai remodelé leur liste pendant tout mon travail de rédaction pour aboutir au document ci-dessous que je vous laisse.

Claude HY

GRIGNON PASSION 08 06 2020

  1. Grignon et les scientifiques**
  2. Grignon et l’Histoire**
  3. L’initiative de Claude Grassi, notre Secrétaire. Les débuts de notre aventure commune
  4. Les rencontres avec les Responsables de l’Institut National Agronomique Paris-Grignon : Messieurs  Durey et Mélin – La coopération avec Monsieur Gueit, Responsable des Ateliers – Les sites successivement attribués : talus, local des eaux, pigeonnier – Les vols de matériels                                                  
  5. Les rencontres avec les Directions Générales de La Poste et France Télécom
  6. Les rencontres avec la Direction Nationale des Affaires Sociales de la Poste
  7. Les rencontres avec Les Représentants syndicaux de France Télécom
  8. L’établissement des devis et leurs subventions
  9. Les matériels spécifiques acquis :  Meuble de classement et boîtes plastiques, trinoculaire, matériels photographiques – Le mobilier récupéré de la Bouverie et de France Télécom – Le mobilier acheté : tables et chaises
  10. Les préparatifs de l’Exposition permanente
  11. La conception et la réalisation des vitrines et des panneaux muraux
  12. Les vitrines de la biodiversité à Grignon : les fiches de synthèse**
  13. Les grandes expositions , entre autres : Palais de la Découverte, « Une Terre, des Hommes »*(1988) – Château de Grignon, « Une plage tropicale dans le Bassin de Paris, la falunière de  Grignon »**(1995)    
  14. Les Journées Européennes du Patrimoine, notamment celle de 2004 au Château de Grignon** et celle de 2017
  15. Les premiers travaux** dans la falunière, l’époque des pionniers** ; clôture et sécurisation du site
  16. La ‘’Fouille scientifique’’
  17. Grignon et la sécurité
  18. Tornade du 26 décembre 1999
  19. Les réunions de l’Equipe Grignon et les calendriers annuels
  20. Les thèmes exposés par Daniel** – Hervé L.**- Hervé D.** – Claude Hy  La Stratigraphie séquentielle.
  21. Les documents réalisés  
  22. Ma collection de Fossiles
  23. Photothèque des fossiles de ma collection
  24. La bibliothèque de l’Association dans le pigeonnier
  25. Les documents consultables sur papier et/ou PC : Iconographie complète des Coquilles fossiles de l’Eocène des Environs de Paris Cossmann et Pissaro – Catalogue illustré des Coquilles fossiles de l’Eocène des Environs de Paris, Fascicules 1 à 5 (et son supplément), Appendices 1 à 5 – Revue Cossmanniana éditée par le GERMC – Coraux fossiles du Lutétien et du Bartonien des environs de Paris SAGA 2005 – Description des animaux sans vertèbres Deshayes 1860-1866 – Description géologique des environs de Paris Cuvier et Brongniart 1822 – Description des coquilles fossiles des environs de Paris et Atlas Deshayes 1837
  26. Les manifestations pour la défense du site  La CRPG
  27. Grignon et la DRIEE
  28. Visites à Grignon
  29. Fossiles et parures
  30. Autres documents de Claude Hy : Les Gastéropodes bivalves – Fossiles de Grignon et coquillages tropicaux
  31. L’esprit d’équipe :  convivialité et partage des connaissances
* Un clin d’œil à Claude qui m’a fait découvrir ce magnifique texte de Valéry ‘l’homme et la coquille‘. JD
**Les documents suivis de 2 astérisques** renvoient par un lien à un document préexistant sur le site et traitant de la même thématique et qui, pour l’occasion, a pu être enrichi par l’apport du texte de Claude.