25 mai 2014 : Les 25 ans de Grignon

Numériser0041
C’est par un soleil généreux que les participants se retrouvent devant l’entrée du pigeonnier.IMG_9735 bis L’introduction de cette journée est assurée par Claude qui commente, en images, une rétrospective de la vie du Club à Grignon de 1988 à maintenant. Suite à un accident mortel dans la falunière, plus aucune autorisation de prospection n’était attribuée depuis plusieurs années. La Section francilienne du Club Géologique recherchait systématiquement chaque année des sites géologiques susceptibles d’intéresser ses membres. Elle adresse dans ce but aux propriétaires de ces sites un dossier de synthèse retraçant ses activités. Lors de la préparation de notre exposition  » Une Terre, des Hommes  » qui va remporter un vif succés de novembre 1988 à février 1989 au Palais de la Découverte, Claude Grassi, secrétaire du club, adresse une demande à l’Institut National Agronomique Paris-Grignon qui l’accepte. La signature en juin 1989 d’une convention annuelle reconductible, en présence du Professeur Fischer, Sous-Directeur au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, a concrétisé nos engagements réciproques. A ce titre nous devons reconstituer la collection de fossiles de l’Institut, réaliser une exposition permanente et mettre en valeur le site. Chaque année le Club fournit un bilan complet de ses activités à Grignon. Au vu de ces documents les dirigeants de l’Institut National Agronomique Paris-Grignon ont bien voulu nous renouveler leur soutien, La Poste et France Telecom accordant leur aide financière. En contrepartie le club est autorisé à réaliser une fouille scientifique dans la falunière.

Quelques comptes rendus et photos retracent les premiers travaux des pionniers du club, l’organisation d’expositions, les dégâts causés par la tempête de 1999, la vie de l’équipe, et on revoit, avec émotion, des équipiers aujourd’hui éloignés du club ou disparus.

Suivent ensuite 2 exposés: « Le Bassin Parisien au Lutétien, point chaud de la paléo-biodiversité » par Hervé D. et « Les otolithes de poissons osseux sont-ils utiles pour caractériser les milieux marins du Lutétien ? » par Hervé L.

Au moment de l’apéritif, Claude remercie de sa présence Monsieur Mélin, Directeur adjoint d’Agro Paris Tech, qui nous a rejoint en cours de matinée.

Après le repas pris en commun dans le pigeonnier, pour cause de petite pluie à la pause méridienne, tout le monde se retrouve dans la falunière pour une courte après midi de prospection.

.

Les 25 ans de la présence du club à Grignon résumés en photos anciennes commentées par Claude

« J’ai pour ma part sélectionné parmi toutes les photos archivées en ma possession une soixantaine d’entre elles retraçant l’historique de notre présence à Grignon. Notre amateurisme puis notre détermination et notre ténacité. A vrai dire nous étions partis la fleur au fusil sans nous rendre compte que cela allait fortement modifier le cours de notre vie. Nous nous sommes arrêtés de « butiner » en géologie pour approfondir ce sujet-là. Ce qui ne nous a pas empêchés de faire en plus d’autres activités en la matière. Les « nouveaux » ont pu mesurer le chemin accompli depuis octobre 1988 : nous sommes passés de l’emplacement vacant au pied du hêtre séculaire (repère zéro) à l’excavation familière, sans imaginer un instant tous les efforts pour y parvenir, en particulier quand il a fallu traverser les dalles de calcaire du sommet avec nos moyens dérisoires. Nous avons revu avec plaisir ceux qui depuis nous ont quittés pour des sites plus méridionaux, et avec émotion ceux qui s’étaient lancés dans l’aventure commune. Je ne dirai jamais assez merci à tous. » Claude

.

Les transparents projetés et commentés par Hervé D. lors de son exposé sur « le Bassin de Paris au Lutétien, point chaud de la Palé-biodiversité

Lutétien Biodiversité 25-05-2014 ppt [Lecture seule] [Mode de compatibilité]

.

Le reportage de cette manifestation en photos grâce à Maryse et Jean-Michel

………………………………………………………………………………………………………