Les Cisterciens de la Drôme et la Géologie

En 1869, les moines cisterciens de l’abbaye d’Aiguebelle, fondée en 1137 dans la Drôme provençale aux confins du Dauphiné et de la Provence, ouvrent une activité de chocolaterie qui connut une belle expansion puisque, en plus de l’atelier initial installé dans l’abbaye, un second atelier est ouvert à Donzère (26) en 1875 puis deux autres ateliers en Algérie et au Maroc en 1942 pour pallier le manque d’approvisionnement de la métropole en matières premières pendant la guerre. Si la chocolaterie de l’abbaye ferme ses portes en 1935 et celle de Donzère en 1978, c’est la Compagnie Chérifienne de Chocolaterie qui continue actuellement à produire le chocolat de la marque « Aiguebelle ».
Mais quel rapport entre ces cisterciens d’Aiguebelle, leur chocolaterie et la Géologie?

Hé bien, en cette fin du XIXème siècle et début du XXème siècle, la pratique commerciale des entreprises – notamment de l’agroalimentaire – était d’éditer de petites cartes illustrées servant de support publicitaire (à l’époque on disait ´réclame´) pour leurs produits. Les progrès de la chromolithographie – notamment quant au nombre de couleurs pouvant être appliquées – et l’industrialisation de la reproduction de ce support en ont facilité l’utilisation et permis une diffusion massive.
La chocolaterie de l’abbaye d’Aiguebelle a, entre 1900 et 1919, multiplié la reproduction de chromos éducatifs (plus de 6000) sur à peu près tous les sujets; ce qui, au final, constitue une véritable encyclopédie : flore, faune, paysage, monuments, géographie, arts, sports, géologie, coquillages, dinosaures… Ces chromos reproduits sur carte ou vignette sont destinés à être collectionnés par les enfants et collés sur des albums et donc à provoquer de nouveaux achats… On connait la chanson.
La série géologique intitulée les « âges de la terre » est composée de 16 cartes qui figurent, au sens actuel de l’échelle chronostratigraphique internationale, soit un Éon (Précambrien), soit une Période (Dévonien), soit une Epoque (Jurassique inférieur). Sur les cartes ce sont d’anciennes notions d’Age et de Système qui sont utilisés pour le découpage.
Le recto de chaque carte est généralement illustrée par une activité industrielle  (carrière, mine, atelier…) correspondant à l’exploitation des matériaux ainsi que par les fossiles caractéristiques du Système décrit ; au verso on trouve un court descriptif du Système et, sous forme de nota, l’indispensable partie ´réclame’ pour la chocolaterie.
 

Voir ci dessous la série complète « les âges de la terre ».