Archives pour la catégorie paléontologie

Les Cassidae de Grignon

Galeodea nodosa subenodis

Dans la série des travaux de Daniel, voici le 12ème consacré aux Cassidae de Grignon. 

« Suite à un article récent concernant les Cassidae découverts dans les gisements du Lutétien supérieur du Cotentin nous avons consacré quelques instants lors de la réunion du 13/01 dernier tout en examinant des spécimens, à nous poser des questions au sujet des deux espèces présentes à Grignon et faisant l’objet du dit article : Galeodea nodosa nodosa et Cassis (Morionella) harpaeformis.

Les auteurs de l’article en question ont en effet procédé à la création d’espèces nouvelles  proches de celles trouvées à Grignon et ailleurs dans le Bassin de Paris.

La question n’est pas de juger si ces créations sont justifiées ou non mais d’avoir comme objectif une réflexion, étant donné que les anciens auteurs (Deshayes et Cossmann) avaient bien insisté sur le fait qu’il s’agissait de deux espèces très variables.

Continuer la lecture de Les Cassidae de Grignon 

Protection de Géotope du domaine de Grignon

Athleta(Volutospina) spinosus – Grignon

Disponible sur le site de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Énergie d’Île-de-France (DRIEE), voici le dossier global portant création de la liste des sites d’intérêt géologique des Yvelines et projets d’arrêtés préfectoraux de protection de géotope des sites dits de « la ferme de l’Orme » à Beynes et du « domaine de Grignon » à Thiverval-Grignon.

Dans ce dossier figure précisément le projet d’arrêté préfectoral de protection du site d’intérêt géologique du domaine de Grignon (24/11/2017) à la signature du Préfet des Yvelines.

Rappel des étapes précédentes dans le processus de classement du domaine de Grignon :

  • Le 26 novembre 2015, le conseil scientifique régional du patrimoine naturel d’Ile-de-France (CSRPN) adopte la motion proposée par la commission régionale du patrimoine géologique (CRPG) concernant le patrimoine géologique du site de Grignon (commune de Thiverval-Grignon, Yvelines).
  • La fiche de saisie de données à l’inventaire National du Patrimoine Géologique concernant les sites du Lutétien dans l’enceinte du parc de Grignon (Thiverval-Grignon) rédigée par Elise Auberger, Didier Merle et Jean-Pierre Gély le 09/02/2016.

Gastéropodes mystérieux de Grignon

Présentation des coquilles citées par les anciens auteurs comme présentes à Grignon, mais que les membres du club géologique ne semblent pas avoir retrouvées ni citées, malgré les nombreux travaux effectués par les équipes dans la falunière.

Cette liste n’est pas exhaustive bien sûr et d’autres, surtout les toutes petites coquilles, pourraient être ajoutées. Certaines espèces ne sont citées qu’en provenance de Grignon et parfois en un seul exemplaire.

Les raisons de ces non-redécouvertes sont variées. Quelques causes possibles :

1 – Niveaux absents dans la falunière mais présents dans le parc . Exemples: 31 – 4, 205 – 2,  206 – 2

2 – Espèces tératologiques: exemples probables: 137 – 2, 151 – 4

3 – Individu géant ou nain d’une autre espèce

4 – Niveaux présents dans la falunière mais non exploités soit car paraissant azoïques soit difficilement accessibles soit très dégradés (cas de la fouille profonde par le MNHN) 

5 – Coquilles n’ayant pas vécu dans cet espace (transportées)

6 – Familles faiblement représentées à l’exemple des Cypraeidae et des Ovulidae rarissimes, pourtant citées hors de la falunière (Fritel) ou les Athleta du groupe des Volutocorbis

7 – Absences dues à des très faibles tris de sédiments chez le chercheur.

Continuer la lecture de Gastéropodes mystérieux de Grignon 

Ponderia bispinosa

24 Ponderia bispinosa Villiers 48mmPETIT HISTORIQUE A PROPOS D’UNE COQUILLE RARE : Ponderia bispinosa  (Cossmann GA 169 – 6)
 
Cette espèce qui vient d’être introduite dans la collection du club constitue une curiosité en raison de sa rareté à Grignon (moins de 10 spécimens découverts par l’équipe actuelle sur plusieurs années), de sa petite taille (photo 1), mais aussi par ses caractéristiques particulières et son histoire plutôt compliquée.
Murex bispinosus (Sowerby, 1823) de la famille des Muricidae (sous-famille Muricinae) est une coquille allongée possédant trois varices foliacées ornées d’épines tubulaires et des cordons perlés sur son dernier tour.
 
Taxonomie:
C’est le britannique James Sowerby qui créa cette espèce en 1823 pour un Muricidae du Lutétien des Bracklesham beds (GB) et du Bartonien des Barton beds (GB) où elle est rare.
Découverte dans le Bassin de Paris, c’est Deshayes dans son 2nd ouvrage qui, estimant qu’il y avait des différences avec l’espèce anglaise, créa Murex caillati, vraiment très proche malgré tout, basé sur un exemplaire unique de … Grignon.
Plus tard, Cossmann estimant qu’il n’y avait pas assez de différences rétablit le nom de Sowerby.
Récemment D. Merle et al. firent de même dans leur ouvrage « Murex shells of the world ».
Restait à classer cette coquille dans un genre car le terme Murex ne convenait plus.
Cette espèce fut successivement affecté à une demi douzaine de genres. Jugeant qu’il fallait introduire un nouveau nom de genre, car aucun déjà connu ne convenait, Roland Houart inventa Ponderia en 1986.
Curieusement cette espèce a vécu dans le BP au Cuisien (où elle est rarissime), au Lutétien où elle est peu fréquente et au Bartonien où elle est rare.
Question taille, le spécimen de Deshayes mesurait 37mm mais dans le gisement proche de Villiers St Frédéric l’espèce peut approcher (très rarement) 50mm (photo 2)

Le Bassin d’Autun

defAu programme du vendredi 25 septembre, visites du Museum d’Histoire naturelle d’Autun et de différents sites sur le terrain en compagnie de M. Dominique Chabard, Conservateur du Museum. C’est l’occasion de découvrir la géologie du Bassin d’Autun, l’exploitation industrielle de ses ressources géologiques (schistes bitumineux et houille) ainsi que les fossiles de l’Autunien. A midi nous déjeunerons dans l’enceinte du Museum avec comme point d’orgue les délicieux gâteaux confectionnés par Nadine et M. Chabard réalisera devant nous une expérience de pyrogénation de schistes bitumineux.

Le samedi matin, visite guidée du site de Bibracte, oppidum gallo-romain sur le Mont Beuvray et plongeon dans la vie des Eduens ponctué par un repas d’inspiration gauloise au restaurant du site.

Le samedi après-midi et le dimanche, découverte individuelle de la ville d’Autun : les vestiges romains, les remparts, la cathédrale romane St Lazare et le musée Rolin. Lire le compte rendu.

25 mai 2014: les 25 ans de Grignon!

 Photo JMP25 mai 2014: C’est par un soleil généreux que les participants se retrouvent devant l’entrée du pigeonnier. L’introduction de cette journée est assurée par Claude qui commente, en images, une rétrospective de la vie du Club à Grignon de 1988 à maintenant. Suite à un accident mortel dans la falunière, plus aucune autorisation de prospection n’était attribuée depuis plusieurs années. A l’occasion d’un changement de Directeur de l’INA Paris Grignon, le Club est autorisé à prospecter en Octobre 1988. Une Convention pour la réalisation d’une fouille scientifique dans la falunière sous le contrôle du Muséum National d’Histoire Naturelle est signée. Elle sera régulièrement renouvelée par la suite. Quelques photos retracent les premiers travaux des pionniers du club, l’organisation d’expositions, les dégâts causés par la tempête de 1999, la vie de l’équipe, et on revoit, avec émotion, des équipiers aujourd’hui éloignés du club ou disparus. lire la suite. JD

Normandie 17/19 mai 2014

Le Kouglof qu'on croyait perdu...Photo Daniel D. Cette année encore, comme en 2012, Aude a accepté d’être la rédactrice du Compte Rendu de notre sortie en Normandie et l’a rédigé pendant ses révisions en vue du brevet des collèges qu’elle passe la semaine prochaine. Nous lui souhaitons une belle réussite et ensuite de bonnes vacances. Belle réussite aussi que cette cuvée normande 2014 puisque nous étions 13 participants (Daniel, Robert, Claude, Yann et Begona, Aude et François, Marie Hélène et Christian, Nadine et Daniel, Jean Michel, Jacques).

Christian B. le Président du club photo « Objectif Image » qui fait un reportage sur nos activités était présent. Il a su capter quelques scènes dignes du bagne de Cayenne. Les clichés déjà réalisés à l’atelier, lors de cette sortie en carrière puis ceux à venir des travaux de Grignon donneront lieu à une exposition à la rentrée puis à un montage audiovisuel.

Mais que fait, me direz-vous, un Kouglof en encart de cet article, au milieu des ammonites et autres fruits de mer du Jurassique moyen? C’est que nous étions 11 (car Daniel était bien évidemment complice voire …coupable…) à saliver en attendant le traditionnel dessert préparé par Nadine. Mais le moment tant attendu, venu, Bernique ! Pas de Kouglof ! Oublié et retrouvé, au retour, sur le plan de travail à la sortie du four ! C’est vrai qu’il était beau ! Il faut dire qu’on s’est vite consolé avec les délicieux plats préparés par Marie Hélène qui, outre le cake jambon/mimolette en entrée, nous a régalé le samedi avec une flognarde aux poires et le dimanche avec un quatre quarts. Excusez du peu! Merci et bravo aux cantinières. Bonne lecture du Compte Rendu. JD

Le dimanche 25 mai, le Club va fêter ses 25 ans de présence à Grignon

La falunière de Grignon - carte postale ancienne
La falunière de Grignon – carte postale ancienne

En 1988, grâce à l’action d’un adhérent, Claude Grassi, le Club signait une convention avec le Muséum National d’Histoire Naturelle pour exploiter, sécuriser et entretenir la falunière de Grignon.

Claude Hy a souhaité fêter les 25 ans de notre présence à Grignon. La date retenue est le dimanche 25 mai 2014.

L’ensemble des adhérents du Club est invité à participer à cette manifestation qui aura lieu à Grignon, autour du programme suivant :

10h00 : Ouverture de la journée, historique de la présence du Club à Grignon, les réalisations actuelles : expo, collection, relations MNHN et Agro Paris Tech : Claude Hy

10h45 : La Falunière de Grignon « point chaud » de la biodiversité marine du Lutétien à travers l’exposition permanente dans le pigeonnier

11h30 : Exposé sur les otolithes et les poissons du Lutétien* : Hervé Lapierre

12h30 : Apéritif + projection de photos souvenirs, le chemin parcouru (30 mn Claude Hy) et le témoignage des anciens

13h30 : Départ pour la Falunière, puis pique-nique champêtre apporté par chacun. Le Club offre les boissons.

14h30 : La Falunière, présentation sur le terrain : Daniel Ledon

* « Les otolithes de poissons osseux sont-ils utiles pour caractériser les milieux marins du Lutétien ? » Après une présentation générale des otolithes, l’exposé, essentiellement centré sur les espèces trouvées à Grignon, tentera une comparaison entre les données otolithiques et celles apportées par les publications récentes concernant les ostracodes et les isotopes froids.

Les 25 ans du Club à Grignon ! Une bonne occasion pour ceux qui ne sont jamais venus, de découvrir une des activités majeures du club, de rencontrer les « anciens » qui ont initiés cette magnifique aventure et ceux « actuels » qui continuent de porter haut les couleurs du club. Une bonne occasion pour tous de se retrouver « entre amis ».

Avant de venir, n’oubliez pas de consulter sur le site les pages relatives à Grignon et en particulier les dernières publiées : « La synthèse des coupes de Grignon » par Hervé Lapierre et « La mer de Grignon » par Jacques Le Renard.

Pour la bonne organisation de cette manifestation, merci de confirmer votre venue à Jacques Dillon.

Déc 2013: Voyage à la Grube (fosse) de Messel – RFA

messel 2013 - Propaleotherium parvulum (petit cheval archaïque) - Photo jacques Dillon Messel (49,83° de latitude nord, 30km au sud de Francfort) à l’Eocène se trouve à 40° de latitude nord et bénéficie d’un climat tropical. Suite à une remontée de magma, se produit une éruption ou une explosion au contact d’une nappe phréatique avec création d’un cratère de 300m de profondeur qui progressivement se transforme en lac.

Aujourd’hui, deux hypothèses prévalent pour expliquer la mortalité massive d’animaux aux alentours de -47MA (lutétien): empoisonnement régulier des eaux du lac par une toxine, de type microcystine, synthétisée par des cyanobactéries entraînant la mort des animaux venus se désaltérer et/ou dégagement d’une « bulle » de gaz toxique (H2S, CO2 ?) en provenance du fond du lac décimant toute la flore et la faune du lac et de la forêt environnante. Une sédimentation rapide permet une préservation exceptionnelle des mammifères, oiseaux et insectes: contenus d’estomac, fœtus, lambeaux de peau, de fourrure, plumes d’oiseaux…voire couleurs.

Une mine exploite jusque dans les années 1970 les schistes bitumineux de l’ancien lac ; la population locale qui connaît l’existence des fossiles ne maîtrise cependant pas le processus de conservation des fossiles extraits, qui sont irrémédiablement perdus. A la fermeture de la mine, le site est appelé à devenir une décharge pour les ordures ménagères régionales. Jacques Dillon Continuer la lecture de Déc 2013: Voyage à la Grube (fosse) de Messel – RFA 

La géologie entre amis en 2014

Le programme des activités proposées par le club pour l’année 2014 vient d’être publié et restera consultable toute l’année dans notre rubrique « Club » >> « Calendrier » qui vous informera également d’éventuelles modifications et mises à jour.

A noter les dates des travaux à l’atelier, à Grignon ainsi que les rencontres mensuelles au local. A noter également, les sorties proposées en 2014:

le jeudi 3 avril, sortie à Dieppe: recherche d’oursins, Turonien supérieur et Toarcien. Organisateurs: Tadeusz Wosniack et Jacques Dillon

du vendredi 17 au lundi 19 mai, sortie dans une carrière normande: recherche d’ammonites et faune des Toarcien, Aalénien et Bajocien. Organisateur: Claude Hy

le samedi 5 Juillet, sortie sur les bords de Loire: recherche d’outils préhistoriques. Organisateur: Georges Vancraynest

du jeudi 23 au dimanche 26 octobre, sortie en Charentes maritimes ( Talmont sur Gironde, ile Madame, Pointe du Chay, ile de Ré ): recherche d’oursins et faune des Cénomanien et Kimméridgien. Organisateurs: Tadeusz Wosniack, Jacques Dillon et Hélène Quéré

Sans oublier la Galette des rois le mardi 28 janvier et notre Assemblée Générale le mardi 18 mars.

Nous vous souhaitons de passer de joyeuses fêtes de fin d’année et dores et déjà une très Bonne Année 2014; que nous puissions en particulier partager quelques bons moments géologiques ensemble.

Jacques Dillon et Hélène Quéré