GRIGNON vendu à un promoteur immobilier !

  • Communiqué du CFSG du 8/09/21

NON AU DEMEMBREMENT ET A LA PRIVATISATION DE GRIGNON, « BIEN COMMUN D’INTERET PUBLIC UNIQUE »

  Le Domaine de Grignon est un « bien commun » de la collectivité nationale qui doit être inaliénable. Pourtant, par le biais de la mascarade d’un appel à projet engagé en mars 2020, uniquement tourné vers la promotion immobilière, et d’un jury partisan sans expertise autre que financière, l’État vient, le 30 juillet, d’annoncer la vente de Grignon à un grand groupe immobilier à haute rentabilité financière, Altarea – Cogedim.

 Cette attribution n’a pas d’autre finalité que de réaliser une opération mercantile rentable avec un dépeçage en lots privés pour du logement. C’est d’autant plus scandaleux que cette attribution est faite en opposition totale avec la commune de Thiverval-Grignon et la Communauté de Communes Cœur d’Yvelines (CCCY) qui soutiennent et participent au projet Grignon 2026. C’est un véritable camouflet d’un État arrogant qui cultive le mépris absolu de la démocratie locale.

En 2016 nous avons contribué à l’arrêt de la vente de Grignon au PSG. Depuis cette date nous demandons un diagnostic partagé et un projet participatif pour décider ensemble de l’avenir de Grignon avec tous les acteurs impliqués :
– la CCCY et la commune de Thiverval-Grignon et tous les porteurs du projet Grignon 2026,
– AgroParisTech (dont Grignon – Domaine et Ferme – restera un site) et INRAE,
– l’Université Paris-Saclay dont AgroParisTech et INRAE sont membres (décret du 5.11.19),
– les instances régionales et nationales à tous les niveaux pertinents,
– les associations concernées, locales ou nationales, anciens élèves, étudiants…

Devant l’urgence écologique, l’État choisit de se séparer dans les plus mauvaises conditions d’un site de 300 ha unique en Europe. Cet ensemble d’actifs dédiés à l’enseignement, la recherche de haut niveau et l’expérimentation depuis 195 ans, avec 750 chercheurs et étudiants, a tout le potentiel pour contribuer à la nécessaire transition alimentaire et agricole qui nous attend. Il est indispensable de revenir sur cette décision qui ne respecte pas les enjeux agro-écologiques, pourtant prioritaires aujourd’hui.

Le Collectif pour le Futur du Site de Grignon mettra en œuvre, en coordination avec toutes les parties s’opposant à cette décision, toutes les actions et tous les recours possibles pour empêcher la réalisation de cette vente scandaleuse.

Contact :  cfsg.contact@gmail.com     www.cfsg.fr

 
 

2 réflexions sur « GRIGNON vendu à un promoteur immobilier ! »

  1. Après avoir jalousement gardé ce site pour vous seul, vous demandez à ce que tout le monde viennent le défendre !! c’est bien fait pour votre gueule

    1. Bonjour cher anonyme, Votre message type « réseau social » (anonyme, impoli, caricatural…) mérite quand même une mise au point : le club géologique Idf est à Grignon depuis 1988 avec d’une part l’autorisation du Directeur d’AgroParisTech (propriétaire des lieux) et par délégation du MNHN. Une inscription au club suffisait pour accéder à la falunière. Bien cordialement, Jacques Dillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *