Archives pour la catégorie Grignon

DÉTERMINATION DES FOSSILES DE L’EOCENE

Trouver un fossile ? La belle histoire… qui commence ! Il va falloir le nettoyer, éventuellement le consolider, le déterminer, confectionner une étiquette/data (papier ou numérique), le classer…

Une étiquette/data doit comporter les éléments suivants : nom de genre suivi du nom d’espèce (détermination), nom de l’auteur et date de première description (Emarginula costata Lamarck, 1802), le lieu précis de découverte (carrière, lieu-dit, sans oublier le niveau dans la couche), l’étage géologique auquel il appartient et la date de sa découverte. Une photo éventuelle peut venir compléter ‘l’étiquette’ dans le cas d’insertion dans une base de données informatique.

Donc, la première chose fondamentale à faire est d’associer le fossile à son lieu précis de découverte. Vous seul.e êtes en mesure de l’indiquer. En cas d’erreur ultérieure de manipulation (mélange ou perte d’étiquettes, transfert de boites…), autant il sera toujours possible de déterminer le fossile, autant son lieu de prélèvement et son étage seront impossibles à reconstituer.

Pour la détermination :

  • Soit, vous êtes un virtuose et ce sera un jeu d’enfant
  • Sinon, vous avez besoin de documentation et c’est l’objet de ce document que d’indiquer pour chaque embranchement (mollusques, foraminifères…) les ouvrages de référence à consulter pour la détermination des fossiles de l’Éocène. Ces ouvrages sont pour la plupart libres de droit et disponibles sous forme numérique.
  • La troisième solution est de vous appuyer sur les éminents taxonomistes présents dans le club.
Photo : Description des animaux sans vertèbres découverts dans le bassin de Paris T2 Atlas. G.Deshayes Ed. 1866, extrait pl. 87

Jacques et Hervé

Grignon le 14 Avril

Réunion du 14 avril. Après le traditionnel tour de table, la parole est à Hervé D., qui, après plus d’une année d’absence, est revenu en pleine forme. Au programme, la restitution en avant première de ses travaux sur les foraminifères de Grignon avant publication. L’objet de ses travaux était l’étude des régimes hydrodynamiques, les conditions de dépôt et la mesure de la variation de la faune et son abondance. Ses travaux qui ont nécessité la manipulation de quelques 50000 foraminifères, ont permis à Hervé de mettre en évidence un phénomène de vannage des foraminifères sous l’effet des tempêtes et de déterminer avec précision les zones de la falunière à régime hydrodynamique fort (milieu agité et tempêtes) et les zones de régime hydrodynamique faible (dépôts inter-tempêtes et milieu calme dans une baie plus fermée.

Après le déjeuner, travaux de déblaiement et de fouilles dans falunière.

 

 

ECTINOCHILUS CANALIS

Ectinochilus canalis - Grignon
Ectinochilus canalis – Grignon

ECTINOCHILUS CANALIS : UNE COQUILLE REMARQUABLE DU LUTETIEN MOYEN DE GRIGNON

INTRODUCTION

Voici une espèce remarquable à plusieurs titres :

1 – Par sa localisation dans les différents niveaux de la falunière.

Malgré sa présence dans les niveaux les plus visibles de la coupe que le club exploite c’est de loin dans le niveau dit « à oursins » sous le plancher actuel de la carrière qu’elle pullule.

Présente aussi mais bien plus dispersée dans le niveau à Campanile et autour du cordon à Chamalamellosa.

2 – En considérant les 3 grandes localisations des gisements lutétiens du Bassin de Paris, c’est-à-dire le Vexin Français, la région d’Epernay et les Yvelines, c’est sans conteste dans ce dernier secteur qu’elle est la mieux représentée.

Continuer la lecture de ECTINOCHILUS CANALIS 

Les Cassidae de Grignon

Galeodea nodosa subenodis

Dans la série des travaux de Daniel, voici le 12ème consacré aux Cassidae de Grignon. 

« Suite à un article récent concernant les Cassidae découverts dans les gisements du Lutétien supérieur du Cotentin nous avons consacré quelques instants lors de la réunion du 13/01 dernier tout en examinant des spécimens, à nous poser des questions au sujet des deux espèces présentes à Grignon et faisant l’objet du dit article : Galeodea nodosa nodosa et Cassis (Morionella) harpaeformis.

Les auteurs de l’article en question ont en effet procédé à la création d’espèces nouvelles  proches de celles trouvées à Grignon et ailleurs dans le Bassin de Paris.

La question n’est pas de juger si ces créations sont justifiées ou non mais d’avoir comme objectif une réflexion, étant donné que les anciens auteurs (Deshayes et Cossmann) avaient bien insisté sur le fait qu’il s’agissait de deux espèces très variables.

Continuer la lecture de Les Cassidae de Grignon 

Protection de Géotope du domaine de Grignon

Athleta(Volutospina) spinosus – Grignon

Disponible sur le site de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Énergie d’Île-de-France (DRIEE), voici le dossier global portant création de la liste des sites d’intérêt géologique des Yvelines et projets d’arrêtés préfectoraux de protection de géotope des sites dits de « la ferme de l’Orme » à Beynes et du « domaine de Grignon » à Thiverval-Grignon.

Dans ce dossier figure précisément le projet d’arrêté préfectoral de protection du site d’intérêt géologique du domaine de Grignon (24/11/2017) à la signature du Préfet des Yvelines.

Rappel des étapes précédentes dans le processus de classement du domaine de Grignon :

  • Le 26 novembre 2015, le conseil scientifique régional du patrimoine naturel d’Ile-de-France (CSRPN) adopte la motion proposée par la commission régionale du patrimoine géologique (CRPG) concernant le patrimoine géologique du site de Grignon (commune de Thiverval-Grignon, Yvelines).
  • La fiche de saisie de données à l’inventaire National du Patrimoine Géologique concernant les sites du Lutétien dans l’enceinte du parc de Grignon (Thiverval-Grignon) rédigée par Elise Auberger, Didier Merle et Jean-Pierre Gély le 09/02/2016.